Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/11/2010

LA POLICE FONCE

Etre témoin n'est pas toujours bien vu. Hier il était dangereux de se promener près de la préfecture.


Hier je suis sorti de chez moi, pour aller à la poste. Quand j'ai voulu traverser l'avenue Feuchère, j'ai vu débouler à grande vitesse une voiture qui descendait l'avenue. Elle s'est engagée sur l'accés sur le trottoir, juste devant la préfecture, au même moment un cycliste roulait paisiblement sur ce trottoir, avec un chien dans une caisse , et ce fut le choc. J'accours pour donner secours à l'homme par terre et en profite pour invectiver l'agresseur, qui bafouille et me parle de police. On relève le cycliste qui paraissait sonné.

Je reviens sur mes pas, retraverse l'avenue et vois des crs qui menottaient un jeune, j'aperçois le chauffard qui n'était autre qu'un policier en civil, donner, tout du moins il semblait, un coup de tête à un des jeunes, je l'interpelle,pour lui dire qu'il y avait d'autre manière. Il me répond qu'il ne l'a pas touché, qu'il ne faisait que mine, d'autres crs s'en mellent, m'encerclent. L'un d'eux me dit qu'il me reconnaît, qu'on m'a vu à la manifestation de jeudi, oui, nous étions 10000. Un policier me demande mes papiers pour me convoquer au commissariat et me demande de circuler. Comme quoi il ne fait pas bon être témoin dans notre réublique de faits que l'on ne devrait pas voir. Tout ça, je l'apprends aujourd'hui, dans le journal, pour une histoire de vol de téléphones, pas trace de mon passage à midi libre.

Alain Descroix

 

Les commentaires sont fermés.