Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/10/2012

TANGO+ UNE RÉVOLUTION POUR JEAN PAUL FOURNIER

AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF, CE MATIN,

P1120881.JPG

LE RAPPORTEUR PUBLIC N'A PAS TROUVE LE TCSP REVOLUTIONNAIRE

Ce matin au tribunal administratif de Nîmes, audiance publique opposant l'ASPIC, le CHSCT des transports Tango (comité d'hygiène et de sécurité des conditions de travail) et plusieurs citoyens à Nîmes Métropole, sur les délibérations relatives aux aménagements du TCSP

Le rapporteur public nous a expliqué que le TCSP, n'était pasun transport collectif guidé, mais plutôt un "gros bus articulé diésel"

Nîmes Métropole et son président Jean Paul Fournier ont délibéré le 4 octobre 2010 et le 12 mai 2011 sur l'aménagement d'un TCSP à Nîmes.

D'après le rapporteur public cette délibération viole certains articles de loi et comporterait plusieurs irrégularités. Notamment sur l'étude d'impact pas assez approfondie, où il serait plutôt question de plaquettes de promotion que d'études sérieuses. Il a employé les termes de mensongère, c'est à dire qu'elle n'informerait pas le public et aurait pour effet de nuire à la population, au sujet notamment des alignements des arbres des boulevards de l'écusson.

Le rapporteur public demande au tribunal de faire annuler les délibérations de Nîmes Métropole portant sur l'aménagement du TCSP sur la commune de Nîmes.

Nîmes Métropole aurait voulu prendre de la hauteur comme l'explique son avocat. Ce sont les arguments développés en guise de défense.

Etre au dessus des lois surement. 

Les commentaires sont fermés.