Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/01/2014

LA DROGUE AU LYCEE

35099.jpg

Pendant ce temps votre enfant se drogue au lycée

 

 

 

60% des jeunes se droguent et boivent autour des établissements scolaires (47% en 2012)

 

Parents enseignants nous pouvons faire mieux

 

Nous ne sommes peut être pas responsables de tout ce qu'on fait nos grands parents, mais aujourd'hui nous sommes responsables de ce que nous faisons à nos petits enfants.

 

De plus en plus les lycées deviennent des centres d’apprentissage aux drogues et toutes autres addictions que cette société peut nous fournir. En passant par l'offre d'ordinateur afin que nos chers petits ne soient pas en manque de technologie et puissent échapper à la monotonie des cours et communiquer sur leurs réseaux favoris en quête de rêves.

 

La prévention contre le tabagisme, la drogue et l'alcool font partie du programme, ils y apprennent que 60% des jeunes lycéens ont déjà fumé de toutes les façons, c'est ce qu'on appelle faire de l'intégration au groupe en lieu de prévention. Dans un pays où nos chers députés votent et votent des lois que personne n'appliquera, que de temps et d'énergie perdus! Qu'attendons nous pour les appliquer avant de soigner?

 

L'enseignement qui déjà ne cherche qu'à former une masse d'individus dénuée de tout sens critique, où ceux ci seraient plutôt vus comme des pièces à insérer dans le puzzle de l'industrie marchande, chacun y trouvant sa place, de la chair à produire, des cerveaux de veau pour diriger cette masse consommatrice.

 

Chacun pourra dans cette société bien construite, organisée, pensée, choisie, trouver l'emploi, mais uniquement l'emploi qui lui convient. La drogue se fera légale par l’intermédiaire des laboratoires pharmaceutiques qui dégageront des profits infinis afin de soigner cette masse devenue abrutie.

 

Et pourtant nous pouvons agir maintenant car l'Homme est là, celui qui était là avant qu'il ne devienne marchandise, esclave moderne du pouvoir, de la machine de la finance, de ses croyances politiques ou religieusese et de sa consommation.

 

Peut on toujours espérer la société idéale pour demain ?

 

 

 

Alain Descroix

 

 

Les commentaires sont fermés.