Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2014

PROLONGEMENT DE LA LIGNE DU TRAMBUS DE NÎMES SUITE

Plan_expo_grilles_A5_copiewebr.jpg

Jardin du Luxembourg, 2KM de circoférence

500m.jpg

Centre historique de Nîmes 2,2 KM de circoférence

L'enquête publique se poursuit jusqu'au 18 juillet.

Comment peut on sérieusement lire plus de 1200 pages d'un dossier en si peu de temps sachant qu'un seul exemplaire est disponible à la Mairie et un à le Métropole.

Hier plus de 3h d'attente pour accéder aux dossiers.

Bon accueil du commissaire enquêteur.

Certain des dossiers sont assez incompréhensible et ne précisent pas clairement les enjeux qui doivent s'adapter à la loi LOTI, c'est à dire une diminution du nombre des voitures, et une orientation vers les transports doux en les sécurisés.

Les plans comportent des erreurs, c'est à dire que la représentation graphique ne correspond pas à la réalité, notamment sur le boulevard Gambetta.

Le bus articulé partage son couloir avec les vélos et les autres bus de ville, déjà qu'il est très dangereux de rouler à vélo à Nîmes, c'est ce qu'on appelle favoriser les transports doux?

Il est démontré que ce bus qui va faire un tour de 2,2 km grosso modo le tour du jardin du Luxembourg serait avantageux car il n'a pas à effectuer un demi tour, le tour des arènes ne suffisait il pas?

C'est à se demander à Nîmes à qui profite le TCSP?

Le tout n'étant pas de savoir si on est pour ou contre mais d'analyser tous les dossiers et d'en tirer des conclusions.

Pour satisfaire à la demande de prolongement vers Caissargue, un voie piétonne et vélos de plus de 500m va être installée. C'était à cet endroit qu'il fallait prolonger le TCSP

Intermodalité, il ne passe toujours pas par la gare où il faudra faire 500M pour la joindre à pied de la station la plus proche.

Il suffit de regarder sur le plan pour s'apercevoir que 500m c'est une distance qui relie tous les points du secteur sauvegardé, piéton, aux arènes.

Ce tcsp tel qu'il est n'est pas d'utilité publique, n'est pas conforme à la loi LOTI ni au PSMV de Nîmes.

Alain Descroix

12/06/2014

PROLONGEMENT DE LA LIGNE DU TRAMBUS DE NÎMES

Nîmes,TCSP,Enquête

 Trambus de Nîmes toujours presque vide

 

Une enquête publique se déroulera du 16 juin au 18 juillet .


L’enquête publique unique préalable à la déclaration de projet et au permis d'aménager concernant l’extension Nord section 1 de la ligne 1 de transport en commun en site propre avec un bus à haut niveau de service (BHNS) sur la commune de Nîmes a pour objet d’assurer l’information et la participation du public ainsi que la prise en compte des intérêts des tiers.

En fait une enquête publique sert uniquement à être en règle avec la legislation. L'enquête publique est obligatoire.

Vos avis quelque part on s'en fou comme qui dirait.

Il y a bien un rapporteur, un enquêteur, un rapport, des remarques, mais l'avis dans presque tous les cas est favorable.

Il suffit de se rappeler de l'enquête d'utilité publique pour la centrale nucléaire de Plogloff, pour comprendre que l'enquête d'utilité publique n'aboutira jamais sur un autre projet que celui qui est déjà décidé par les autorités, le pouvoir en place, qu'il s'agisse d'un état ou d'une commune.

Si vous avez des questions, enfin qui correspondent aux questions que Nîmes Métropole vous proposent, vous aurez des réponses, c'est la rubrique Nos questions, Vos réponses, non, Vos questions Nos réponses

Un bus diésel appelé pour l'occasion TRAMBUS, puisqu'il roule sur pneus, qui mesure 18 mètres de long, qui peut transporter 175 personnes pour faire un petit tour autour de l'Ecusson de Nîmes et puis s'en vont vers les zones commerciales éloignées du centre ville. Le coût quelque 28 millions d'euros qui feront environ 35 à l'arrivée.

La ville de Nîmes étant la seule ville de France qui pour le coût d'un vrai tram vous offre un vrai gros grand gras bus. C'est le progrès le modernisme comme ils disent là bas.

Alain Descroix