Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/03/2017

LA TRANSPARENCE UNE QUESTION DE NUANCE

thumb.php.jpg

Pour certains la transparence c'est clair, pour d'autres en particulier s'ils font partie du monde politique, c'est déjà beaucoup plus sombre.

Simplement en regardant les déclarations de patrimoine de François Fillon, celle qu'il avait déposée le 16 décembre 2016 et celle déposé, signée du 16 mars, on y constate une différence quand à la déclaration des emprunts, doit on y voir un manque de transparence ou tout simplement un oubli.

Déclaration publiée sur son blog 16/12 2016

Étonnant non?

déclaration Fillon.jpg

Alain Descroix

21/03/2017

DES ARBRES QU'ON ASSASSINE

 lancement de la parution du livre

 le 25 mars 

des arbres COUVERTURE.png

 

"Des arbres qu'on assassine"

 

Chronique d'une lutte citoyenne

 

Voici les premières lignes de ce livre:

 

Nîmes est célèbre pour ses arènes, sa tour Magne, sa Maison Carrée, ses boulevards plantés de platanes et de micocouliers, certains plus que centenaires, sur le tracé des anciens remparts. 

En novembre 2009, la Ville de Nîmes a reçu le Grand prix national de l’Arbre, distinction qui récompense tous les ans une ville pour sa gestion exemplaire d’un patrimoine arboré exceptionnel. 

En 2011 ce patrimoine a été vandalisé.

 

En effet, le 2 février 2011 , les nîmois — répondant à un appel à un rassemblement urgent — découvrent horrifiés que des platanes et des micocouliers plus que centenaires sont, depuis la veille, en cours d’abattage, dans le  même temps, sur les boulevards Courbet et Gambetta. C'est la consternation parmi les passants. Très vite, une mobilisation spontanée s'organise pour comprendre ce qui se passe  et pour arrêter le massacre des tronçonneurs. 

 

Nous ne savions pas, les uns et les autres, qu'une longue  bataille venait de commencer qui allait durer deux ans, sans relâche, d'abord sur le terrain pour empêcher physiquement les abattages, puis  au Tribunal Administratif , à l’initiative de deux citoyens ordinaires et deux ans plus tard, à la Cour d'Appel administrative de Marseille. La justice déclarera l'abattage illégal, demandera le remplacement des arbres abattus et la reconstitution des alignements. 

 

Il est apparu important  aux acteurs de la  lutte de laisser une trace de cette action  citoyenne victorieuse.

 

            Programme :

 

15 h Rendez-vous place St Charles pour une visite commentée du Boulevard  Gambetta par Claude Woillet

première promenade  arborée urbaine 1689 -

le quartier des Prêcheurs ouvert sur la campagne nîmoise 

 

16 h à 18 h présentation du livre place de la Maison Carrée

 

à partir de 18 h  à la bodega "chez Jany"  rue de l'Etoile 

Remise festive  des livres aux souscripteurs, vente du livre,  projection vidéos, exposition,  apéro et grignotage.

 

A l'heure où la Ville de Nimes a fait abattre, dans la plus grande opacité  et au mépris des citoyens, les arbres de la place St-Charles et du square de la Bouquerie, le livre est plus que jamais d'une grande actualité.